Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en
Go
04/11/2019

Vélos pliants, l’option light

Du sac Longchamp au téléphone mobile en passant par la poussette, nos objets doivent être pliables, discrets et prêts à se déployer pour passer à l’action… le fantasme du packable ultime incarné par Mary Poppins !

Il était donc logique que le vélo devienne lui aussi pliable, une alternative originale et ultra-légère pour les commuters du quotidien. Ce deux-roues de poche se transporte facilement et se fait discret dans les espaces réduits  (bureau, couloirs, appartements).
Pour vous aider à mieux comprendre ces curieux objets, voici un petit tour de roue des options existantes.
“Transporter votre vélo à la main ne sera plus jamais un problème”, Alexandre, vendeur à Cyclable Annecy. 
Alexandre, vendeur au magasin Cyclable d’Annecy, pédale pour aller au travail depuis une dizaine d’années, bien avant que ce ne soit une tendance (lire notre article sur le vélotaf). Dans sa boutique, les vélos citadins occupent tout l’espace… sauf ces petits vélo malins qui facilitent la vie au quotidien de nombreux commuters.

Se déplacer vite et bien grâce à un vélo de poche 

“Souvent, on achète ce type de vélo pour son poids et son encombrement minimum : ils tiennent facilement dans le coffre d’une voiture et se rangent à la maison sans problème, même si vous habitez dans un petit appartement. Avec un poids variant entre 10kg à 15kg suivant les marques, les vélos pliables se portent facilement à bout de bras pour transiter d’un mode de transport à l’autre.” 

La plupart des vélos disponibles sur le marché ont la taille d’un bagage à main lorsqu’ils sont pliés. Pratique quand on prend l’avion ! “J’ai eu le cas avec une cliente récemment… Imaginez que vous partez pour quelques jours dans une métropole européenne, telle que Londres ou Amsterdam. Si vous avez votre vélo pliable sous la main, vous pourrez circuler sur les pistes cyclables locales ”, raconte Alexandre.
 
 

Bien choisir son vélo pliable

Pour bien choisir son vélo pliable, définissez tout d’abord votre usage : ”si c’est pour faire un trajet régulier, pour se rendre au métro, au tram ou encore au train, on va privilégier un vélo pliable léger pour pouvoir le porter facilement”, explique Alexandre. Par exemple Dahon propose un modèle qui pèse 9,7 kilos.

Si c’est pour emmener son vélo dans tous vos déplacements, optez pour un modèle robuste… donc plus lourd. A 15kg, MBM offre avec le vélo Kangarou une prouesse de robustesse avec un cadre en aluminium, garanti à vie.

Pour un modèle compact, la marque Tern annonce que son modèle BYB P8 est 30% plus petit que les autres vélos traditionnels de 20 pouces.

Et enfin, si votre budget vous rappelle à l’ordre, il est toujours possible de vous tourner vers le vélo pliant de B’twin, en vente chez Decathlon pour 230€.

Pliables et électriques 

Le confort de l’assistance électrique sur les vélos pliables ? C’est récent et c’est un vrai succès : “on nous passe commande en permanence, il y a 12 semaines de délai!”, précise Alexandre, qui ajoute cependant que les pliables classiques restent plus légers : “un vélo électrique pliable pèse entre 16 et 17 kg alors qu’un classique affiche une dizaine de kg. Un paramètre à prendre en compte si vous devez porter le vélo régulièrement”. 

Pour se payer un vélo pliant électrique, il faut compter entre 800€ pour le moins cher et 5 000€ pour la Rolls made in Great-Britain.


Le vélo pliant est une idée maligne pour se mêler au flux de la mobilité urbaine douce. 

Adaptable, pratique et pliable : ce sont les paramètres-clés de l’environnement urbain que nous appliquons également aux vêtements et accessoires Köppencap. On est là pour vous faciliter la vie quand même ! 

Texte : Anouchka Noisillier et Guillaume Desmurs
Photos : Tern, Brompton 
rejoignez le mouvement !