Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en
Go
04/11/2019

Vélotaf : pédaler utile pour vivre mieux

Sur les réseaux sociaux, ils se rejoignent avec le hashtag #velotafeur : ils se déplacent en vélo, ils “taffent”, ce sont les vélotafeurs

Ils transforment leur quotidien de citadin avec deux roues… et ça change tout. Ces vélotafeurs vont plus loin que vélo-boulot-dodo, ils ont compris comment pédaler utile et vivre mieux.

Un mode de vie plus aéré


Pour de nombreux citadins, enfourcher son vélo pour se rendre au travail n’est plus vu comme une contrainte, mais plutôt comme une solution : ”La première fois qu’on fait du vélo pour se rendre au travail, on a l’impression d’être un super-héro” raconte un vélotafeur interviewé par LCI. Une promesse de ressentir un “super bien-être” sur le chemin du boulot (et au retour). 

Alors que les habitants de la capitale s’entassent aux heures de pointe à plus de quatre personnes par mètre carré dans le métro, d’autres (à Paris ou ailleurs dans le monde) trouvent des solutions. Le vélo répond à deux enjeux de la vie citadine : éviter les bouchons et faire du sport. 

Ainsi, entre 1992 et 2017, la quantité d’automobilistes dans Paris intramuros a diminué de 43%. Le nombre de vélos, lui, augmente d’autant. Selon Julien Demade, chercheur au CNRS, “le nombre de cyclistes à Paris devrait dépasser celui des automobilistes d’ici 2020”.
C’est déjà le cas à Copenhague… mais nous avons l’habitude d’être en queue de peloton par rapport aux pays nordiques sur ces sujets-là.
Julien Demade, chercheur au CNRS, “le nombre cyclistes à Paris devrait dépasser celui des automobilistes d’ici 2020”. 

Confort et sécurité : le dress-code du vélotafeur


Alors que les deux-roues gagnent du terrain, la communauté des vélotafeurs se fait plus visible : du chef d’entreprise qui rentre du travail en costard sur son vélo de route au jeune ingénieur qui sillonne la ville sur son VTT, ils se retrouvent tous aux heures d’affluence sur les mêmes pistes cyclables

Comme l’explique ce reportage de France 3, s’équiper correctement est primordial : il faut attirer le regard des automobilistes pour rester en sécurité et avoir des vêtements adaptés au sport : “j’ai un coupe-vent qui permet d’être vu et qui est imperméable et respirant. Un pantalon qui permet de couvrir les chaussures et les jambes”.
A Köppencap, on rajouterai une touche de style ! 

La communauté des vélotafeurs : conseils et partage d’expériences


Autour du hashtag #vélotaf se retrouve une communauté aussi active sur les pédales que sur la toile pour partager humeur du moment, conseils pointus, aventures journalières et petits tracas. Sécurité (être vu) et confort (protection contre les intempéries) sont, sans surprise, les deux thèmes les plus évoqués.

Pour ces aventuriers du quotidien à deux-roues, Köppencap invente la carrosserie souple d’un vêtement protégeant contre le mauvais temps… et avec des éléments de visibilité (être bien vu… surtout par les voitures). Une bonne veste pour aller au travail en vélo n’est plus du luxe, c’est dorénavant du workwear. Du pratique et du chic pour le vélotafeur ! 

On laisse le mot de la fin au blog Vélotaf qui promet à ses lecteurs d’apprendre à “Pédaler utile et vivre mieux”.
Tiens, ça pourrait être un slogan qu’on affichera à Köppencap dans nos nouveaux bureaux ! 

Les vélotafeurs s’expriment sur les réseaux sociaux

 
Ce vélotafeur qui profite d’une belle balade dans la forêt de Rambouillet en rentrant du boulot : twitter.com/WilliamAlix/status/1181554756411625475?s=20

Petit rappel des règles de sécurité pour la communauté : 

Les voitures garées sur les pistes cyclables restent un sujet sensible pour les vélotafeurs

La fièvre du vélotaf commence à séduire le monde des entreprises :

Ce vélotafeur qui sait démontrer la théorie du lièvre et de la tortue en vidéo : 
Certains trouvent même le moyen de faire de l’humour sur le chemin du retour : 

Cette nouvelle vélotafeuse qui voit la fierté de faire du vélotaf pointer le bout de son nez :
twitter.com/Letenco/status/1182687990214250496?s=20 

“vous voulez mesurer la qualité de vie d’un quartier ? comptez le nombre d’enfants sur un vélo” : 
twitter.com/MonVeloTousLesJ/status/1182555740789248000?s=20 

Pour ceux qui se le demandent, le vélotaf n’existe pas seulement dans les grandes villes

Certains vélotafeurs poussent même la chansonnette : 
twitter.com/Lanomadesed/status/1181452175408553984?s=20 


Texte : Anouchka Noisillier et Guillaume Desmurs

Photos : Viktor Kern/Unsplash, Tomek Baginski/Unsplash, Guillaume Desmurs, Twitter
rejoignez le mouvement !