Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en
Go
01/10/2019

Le vélo du futur

Deux roues, c’est le meilleur moyen de foncer vers l’avenir… avec ou sans moteur.
Voici une sélection de véhicules tout droit venus du futur. Faites votre choix. 


Depuis son invention en 1812, le vélo a gardé un guidon, des pédales et deux roues, mais tout le reste a été mille fois transformé, redessiné, repensé. Avec l’apport de l’assistance électrique et le boom de la micromobilité, les deux roues continuent leur révolution. 

Le vélo qui se conduit tout seul 


En 2016, Google Netherlands a fait le buzz avec un vélo auto-piloté. Vidéo à l’appui, le géant américain n’est pas peu fier d’avoir réinventé la bonne vieille bicyclette. 
Non seulement le vélo de Google (qui dans son nom porte un double o évocateur !) vous emmène à votre destination tout seul comme un grand mais en plus il peut venir vous chercher !
Imaginez un matin où votre réveil fait des caprices. En retard, vous décidez de ne pas vous rendre au travail à vélo, contrairement à vos habitudes. Pas de problème : grâce à une application dédiée, vous pouvez demander à votre vélo de vous rejoindre au boulot pour avoir le plaisir de rentrer en pédalant.

Malheureusement, ce vélo trop intelligent pour être honnête n’est qu’un rêve (ou une blague) de cycliste connecté. Mais après tout si on y arrive pour les voitures, pourquoi pas les vélos ?

Un autre géant du net est attendu sur les pistes cyclables, avec une nouvelle technologie permettant de localiser son vélo : Apple. L’annonce était attendue à la dernière keynote mais a été, semble-t-il, annulée au dernier moment, comme le raconte le magazine Forbes.
“Le vélo du futur sera beau et plus simple” Arnaud Dault 

Un deux-roues sans pédales ? 


En revanche celui-ci est bien réel : Skoda a réinventé la forme du vélo en lui retirant les pédales… ou plutôt la chaîne et les pédalier, car les pédales sont bien là et elles servent à diriger le vélo, accélérant et ralentissant selon la position du pied.

Portant le nom de Klement, ce vélo flirte avec les limites entre e-bike et scooter électrique.

Le Klement est conçu en aluminium, avec un cadre qui pèse aux alentours de 25 kg et peut circuler à plus de 60 km/h. 
Le vélo du futur de Villareal

Le vélo de demain aura un design novateur

 
Dans la même idée d’épuration des lignes, les designers John Villareal et Arnaud Dault, respectivement Américain et Français, se sont intéressés aux différentes formes que pourraient prendre les vélos du futur. 
 
Pour Villareal, sa vision futuriste du vélo se résume à un deux-roues allégé de sa chaîne, de ses câbles et des rayons de ses roues. Grâce à un système ingénieux de pignons qui créent de la vitesse dans la grande roue, plus besoin de chaînes pour faire avancer le bolide. “Enlever l’inutile et le superflu des vélos modernes pour ne garder que l’essentiel”, explique le designer américain.
 
Arnaud Dault, lui, mise sur la beauté et la simplicité pour construire son prototype de deux-roues du futur. Il dessine un châssis ultra-simplifié, où les outils et gadgets périphériques viendront se clipser au gré des besoins et des envies. Il imagine bien sûr que les vélos seront tous équipés de GPS, ce qui leur permettra de fournir toutes les informations en temps réel. Le designer français anticipe également que les lumières de signalement et de direction seront intégrées au cadre puisqu’elles deviendront essentielles.

Et pourquoi pas un rangement intégré dans le cadre pour dissimuler sa parka Köppencap et son casque quand le vélo est garé ?
 
Vision Next 100 de BMW

Les motos aussi ont un avenir

 
Les motos aussi ont un avenir dans le futur, et pas seulement sous la forme du bolide culte d’Akira. Yamaha, BMW et Kawasaki ont tiré des plans sur la comète en propulsant leur imagination sur les routes de la science-fiction… ou presque. 
 
Le constructeur japonais Yamaha l’a nommé Motoroid, et elle ne cesse de gagner des prix depuis sa sortie. Cette moto électrique, dotée d’intelligence artificielle, contrôle l’équilibre en modifiant la position de son centre de gravité : plus de confort et de sécurité !
 
Avec Vision Next 100, BMW va loin dans le futur avec une moto tellement sécurisante qu’elle pourrait épargner à son conducteur le port du casque. La bécane est dotée d’un système d’auto-équilibre qui permet de rester stable en roulant et à l’arrêt. A la place d’un casque, les designers de BMW proposent une paire de lunettes intelligentes qui peuvent afficher des informations devant les yeux du conducteur. 
 
La marque Kawasaki, quant à elle, imagine que dans quelques années, la moto et son conducteur pourront échanger des informations en se parlant, grâce à l’intelligence artificielle
 
Chez Köppencap, de façon plus modeste, nous n’imaginons pas le futur (quoi que...) mais nous travaillons déjà à améliorer le présent ! Et nous vous le proposerons en janvier…
 
Texte : Anouchka Noisillier et Guillaume Desmurs 
Photos : Karmic Oslo, Google, Skoda, John Villareal, BMW
rejoignez le mouvement !