Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en
Go
06/02/2020

Qui est le Köppen de Köppencap ?

Le scientifique Wladimir Peter Köppen a changé notre vision du ciel. Il a imaginé une classification des climats et des cartes encore utilisées aujourd’hui pour prévoir la météo. Normal que son nom se retrouve dans le nôtre, nous qui pédalons et patinons en ville à la merci des éléments. 

Des vêtements en fonction du climat

 
Cet homme a tout pour plaire aux hispters nomades et micro-mobiles que nous sommes : il a une longue barbe et son nom sonne Scandinave, double garantie d’être dans la tonalité du moment. Pas de bol, sa barbe est aussi filandreuse qu’un troupeau de stratus de mauvaise augure et il est de nationalité allemande et russe.
 
Cela dit, Peter Köppen a d’autres aspects bien plus passionnants pour nous, commuters à roulettes particulièrement sensibles au climat… dans l’étude duquel Köppen fut pionnier. Scrutant l’état du ciel ou le nez dans une appli météo pour jauger des conditions et s’habiller en fonction, nous vivons au quotidien les éléments atmosphériques étudiés et classifiés par Peter Köppen.
 
Le scientifique a en effet été le premier, en 1900, à catégoriser les différents climats du monde en fonction des précipitations et des températures observées dans différentes villes et régions. Avec cette classification et ses cartes météorologiques, Köppen a réussi à résumer de manière très simple des données climatiques complexes.

La classification de Köppen : une aide précieuse pour les météorologues

 
Ainsi le Sahel est de type BSh, la ville de New York est de type Cfa ou Dfa6 et une majeure partie de la France est de type Cfb. Qu’est-ce que ça veut dire ? La première lettre indique le type de climat, la seconde le régime pluviométrique, la troisième : les variations de températures.
 
C’est pour s’adapter à ces variations climatiques que nous avons imaginé les vêtements Köppencap, avec une conception modulaire pour répondre aux incertitudes du ciel. Bien protégé pour ne pas craindre que le ciel nous tombe sur la tête !
 
 
 

Texte : Anouchka Noisillier et Guillaume Desmurs

Photos : Steven Pahel, Lewis Parsons sur Unsplash 
rejoignez le mouvement !